Adèle Pabon : un club taurin dans l’AIRE du temps !

26 Avr 2021 | Association Course landaise

A la tête de l’association de course landaise d’Aire-sur-l’Adour depuis trois décennies, il y a une femme de cœur, de tête et d’esprit. Paulette Saint-Germain a toute l’élégance et l’aplomb de la ganadera coursayre dont le club a pris le nom.

Par mimétisme avec l’aïeule, sorte de Fanfonne Guillierme du pays coursayre, la présidente aturine porte tout aussi fièrement talons hauts et tenues noires. Mais qu’on se rassure, elle sait donner de la couleur aux rassemblements des troupes qu’elle anime avec beaucoup de dynamisme, depuis tant d’années.

« Mon association est très intergénérationnelle et j’ai la chance d’être entourée par des gens dynamiques qui tendent la main à toutes les générations et savent travailler ensemble ».

Avec presque une centaine de membres, le club Adèle Pabon est toujours aux avant-postes de l’animation. Même si depuis deux saisons, tous sont bridés par la pandémie qui empêche de vivre passions et coups de cœur sur les gradins des arènes.

Au registre des animations, il faut citer l’organisation d’un concours landais, de quelques spectacles de course landaise, de lotos et concours de belote, et de moments festifs autour d’une bonne table.

« C’est essentiel de savoir se retrouver ; toute l’année, nous partageons de bons moments, comme lors de soirées à thème ou de voyages ».

Mais si le club Adèle Pabon est l’exemple même d’une association dynamique, tout aussi enflammée et passionnée est sa présidente. En pays coursayre, point n’est besoin d’en citer le nom. Il suffit de parler de Paulette pour ressusciter des images heureuses, des rencontres très amicales, un tempérament fort et un verbe chaleureux.

Au gré des années passées, Paulette Saint-Germain a été l’ambassadrice de son club et de sa ville, dans toutes les instances de course landaise. Et aujourd’hui, elle met encore son enthousiasme au service de la course landaise dans sa ville d’AIRE-SUR-L’ADOUR, du groupement coursayre Tursan-Chalosse, tout en faisant confiance à l’Union des Clubs Taurins de France, dont elle partage les valeurs et les coups de cœur.

Alors, plus que jamais, le club Adèle Pabon est dans l’AIRE du temps ! Avec un clin d’œil si amical de Paulette, sa pétillante présidente !