Croyez-vous que les associations taurines adhérentes ne se manifestent que durant la saison taurine ?

Pas du tout !

Les 220 associations amies et leurs pas moins de 12 000 membres agissent tout au long de l’année, animées par une passion taurine débordante.

En hiver, les clubs taurins organisent des lotos, des soirées, des débats, des rencontres avec les organisateurs de spectacles, toreros, écarteurs, sauteurs, raseteurs, éleveurs de taureaux, de bious ou de vaches de course landaise. Ces évènements hivernaux sont toujours des moments chaleureux, conviviaux durant lesquels la passion taurine est le fil conducteur.

Puis arrivent les beaux jours et les sorties au pré, les visites chez les ganaderos et manadiers. C’est également la reprise des entraînements, des ferrades, des tientas, des fiestas camperas, … On sent bourgeonner la saison qui arrive à grand pas. Le soleil commence à chauffer ; les apéritifs se font de plus en plus nombreux et en plein air, en toute amitié.

Pendant que certains clubs organisent leurs voyages ou journées taurines en Espagne ou au Portugal, en Nouvelle Aquitaine, Occitanie ou encore en Région Sud, d’autres planchent consciencieusement sur l’organisation de leurs spectacles taurins, leurs courses landaises, leurs courses camarguaises, leurs abrivados, leurs bandidos, leurs encierros, leurs corridas ou encore leurs novilladas.

Les noms des manades, des ganaderias, des bious, des coursières, des raseteurs, des écarteurs, des matadors, des novilleros, … reviennent sans cesse. Il faut être prêt pour la temporada ! La saison doit être grande.

Puis sonnent enfin les clarines. Les peñas musicales et les bandas animent les journées et les courses. Le soleil est au Zénith ! Les clubs taurins organisateurs bouillonnent d’enthousiasme, de stress et de passion. Ils tiennent les billetteries, préparent la piste, accueillent le bétail, préparent les repas, approvisionnent la buvette, placent les aficiounas, les aficionados et les coursayres.

Une fois que tout le monde est en place, les spectacles peuvent commencer ! Les coursières, les bious et les taureaux entrent en piste et s’expriment avec la collaboration des hommes en blanc, en boléros ou en costume de lumière. La Marche cazérienne, Carmen et la Coupo Santo résonnent enfin jusqu’au dernier rang des gradins. Le spectacle est beau. Tous nos clubs taurins adhérents se retrouvent alors pour partager leur amitié, leur passion taurine, leurs souvenirs taurins ou refaire la course autour d’un verre et d’un bon repas.

Les fêtes de village, les week-ends se suivent et se répètent ainsi sans relâche tout au long de la saison.

Puis arrive la fin de la saison  avec ses finales et la période de repos pour le bétail et les hommes de piste. Les clubs taurins, eux, continuent leurs actions. C’est le temps de la mise en place de trophées et à nouveau l’occasion d’organiser un moment de reconnaissance, de partage et de convivialité. Certains prévoient également un dernier voyage ou une dernière excursion pour clôturer leur année très active, comme une volonté de ne pas se quitter et de prolonger encore un peu ces bons moments…

Voilà en quelques lignes une partie de tout ce que font nos clubs taurins amis et adhérents tout au long de l’année. Ils sont tous très actifs et impliqués. Ils font tout avec une passion débordante. C’est pourquoi L’UNION DES CLUBS TAURINS DE FRANCE souhaite leur rendre hommage chaque mois, à tour de rôle à travers cette rubrique.

L’UCTF veut les faire connaître, souligner leur implication et ainsi leur dire MERCI.

ROQUEMAURE et son club taurin

ROQUEMAURE et son club taurin

                          Né en 1964 sur une idée de quatre anciens du village, le club taurin de ROQUEMAURE se situe à l’extrême est du département du Gard.            Les arènes, d’une capacité d’accueil de 500 places assises, ont été construites par les bénévoles...

lire plus
EL MUNDILLO : une institution taurine à BÉZIERS

EL MUNDILLO : une institution taurine à BÉZIERS

Le cercle taurin EL MUNDILLO à BÉZIERS a vu le jour le 14 mars 2009, rejoignant d’abord l’UCTPR, puis plus récemment, dès sa création l’UNION DES CLUBS TAURINS DE FRANCE.   C’est à l’initiative d’un passionné de tauromachie, Christian COLL, ancien novillero de talent, que l’on doit...

lire plus
Rémi FANTIN & Nérac la coursayre

Rémi FANTIN & Nérac la coursayre

​Membre du club taurin néracais depuis environ 7 années, Rémi FANTIN assure aujourd’hui la présidence. Fort de ses 23 printemps, le jeune coursayre du pays d’Albret entend insuffler tout son dynamisme au sein de l’association. Il poursuit ainsi la lignée des présidents qui ont porté le renom de...

lire plus
LA UNICA de SAINT-MARTIN-DE-CRAU

LA UNICA de SAINT-MARTIN-DE-CRAU

C’est en 1995 que l’Union Cravenco d’Aficionados - LA UNICA - a été créée par un groupe d'amis et aficionados, dans le but d'organiser la première Feria saint-martinoise.  Baptisée à l’origine "Feria des Rameaux", elle fait aujourd’hui parler d’elle sous le nom de "Feria de la Crau"....

lire plus
ORGON & La Bouvine

ORGON & La Bouvine

Ce club taurin de passionnés, situé géographiquement à l'est des Alpilles, existe depuis 1978. La Bouvine, membre de l'Union des Clubs Taurins de France, a choisi de rejoindre l’UCTF dès les premiers jours.Né de l'aficion de quelques passionnés, ce club taurin a animé d'abord des courses aux...

lire plus
Mouriès : le premier plan en Provence ?

Mouriès : le premier plan en Provence ?

Créé en 1912, le Club taurin mourièsen fêtera ses 120 ans l’an prochain et son président, Lucien Fulconis, ses vingt ans de présidence. Créé en 1912, le Club taurin mourièsen fêtera ses 120 ans l’an prochain et son président, Lucien Fulconis, ses vingt ans de présidence. En 1912, les arènes...

lire plus
En  Arles, « Les Andalouses » sont incontournables !

En Arles, « Les Andalouses » sont incontournables !

Le Club Taurin "Les Andalouses" a été créé en l'an 2000, par un groupe d'amis, avec une volonté commune de défendre et promouvoir la vraie fiesta à l'espagnole, avec ses traditions taurines et équestres ainsi que la danse sévillane.La présidente, Dalia Navarro, peut s'appuyer, parmi ses quelque...

lire plus